Le Dire de Di, un amour impossible

Le Théâtre français de Toronto et Théâtre la Catapulte présentent
Le Dire de Di,
le souvenir d’un amour impossible

Toronto, ON – Le Théâtre français de Toronto (TfT) présente Le Dire de Di, un one woman show coproduit avec le Théâtre la Catapulte d’Ottawa. La pièce prendra l’affiche au TfT du 24 au 28 janvier 2018 puis immédiatement après au Théâtre français du Centre national des arts à Ottawa du 31 janvier au 3 février 2018.

Pour la première fois, la compagnie met en scène une création de l’un de ses premiers auteurs en résidence. Depuis longtemps reconnu en tant que l’un des dramaturges les plus importants de l’Ontario français et du Canada, Michel Ouellette est lauréat de multiples prix littéraires, dont le prix du Gouverneur général, le prix du Consulat général de France à Toronto, le prix Trillium et le prix Michel-Tremblay. C’est la quatrième fois que Joël Beddows met en scène une pièce originale de l’auteur du Testament du couturier, œuvre phare du répertoire théâtral canadien.

À la fois un conte poétique et une fable fantastique, Le Dire de Di nous transporte dans un univers boréal où les souvenirs, figés dans le temps, prennent vie à travers le corps de Diane, dite « Di », interprétée par la lumineuse Marie-Ève Fontaine. Décousue, fragmentée, cette plongée dans les pensées intimes d’une enfant sauvage lève le voile sur la vie d’une famille menacée d’expulsion par l’irruption d’exploitants miniers sur ses terres.

Le Dire de Di, c’est aussi le récit d’un amour naïf et éthéré qui ne peut survivre à la destruction de la nature. Di tombe sous le charme de Peggy Bellatus, émissaire de la compagnie minière venue négocier les modalités du départ de sa famille. À mesure que cet amour impossible se délite, brique par brique, le foyer familial s’écroule également, entraînant avec lui les secrets et les non-dits.

Dans une langue riche et imagée, Michel Ouellette joue avec les tonalités et nous propose une œuvre troublante qui confirme que les contes les plus fantastiques sont souvent les plus simples.

Le TfT tient à remercier ses partenaires : VIA Rail Canada (commanditaire de saison), OLG (commanditaire des soirées Payez-ce-que-vous-pouvez) et TD Bank Group (commanditaire des surtitres), Pierre Karch and Mariel O’Neill-Karch (Parrainage)

LE DIRE DE DI
Une production du Théâtre français de Toronto et du Théâtre la Catapulte
Texte : Michel Ouellette | Interprétation : Marie-Ève Fontaine dans le rôle de Di | Mise en scène Joël Beddows | Scénographie : Michael Spence | Environnement sonore : Thomas Sinou | Éclairages : Guillaume Houët | Chorégraphie : Marie-Josée Chartier | Assistant à la mise en scène : Jean-Nicolas Masson  |  Direction de production et régie: Natalie Gisèle  |  Direction de tournée: Kyle Ahluwalia
En français : du 24 au 28 janvier 2018
Avec surtitres en anglais le mercredi, vendredi et samedi
Berkeley St. Theatre (Upstairs) | 26 rue Berkeley, Toronto
Tarifs : Régulier : 49 $ | Âge d’or : 42 $ | Semaine et matinées : 45 $ | Âge d’or : 38 $ | Moins de 30 ans et Artistes : 25 $ | Payez ce que vous pouvez les mercredis et jeudis | Samedi dernière minute : 20 $ à la porte | Tarif de groupe pour 8 ou plus : 25 $ par billet
Billetterie